On connaît la chanson. Les fossoyeurs du Rectorat

On est en plein été et vous êtes grillés ? A moins que vous ne soyez casés. Je dédie ce pastiche du Poinçonneur des Lilas de Gainsbourg, qu’il avait lui-même pastiché à travers son Fossoyeur de Pacy sur Eure, à tous les stagiaires, notamment ceux qui ont été convoqués à l’EQP, qui ont consulté leurs dossiers et toutes leurs croix de mauvaise foi, et qu’on a licenciés. J’espère que cette petite chanson, Les fossoyeurs du Rectorat, vous fera un peu sourire et vous aidera à vous évader de ces grilles de compétences dans lesquelles on vous a enfermés toute l’année. On dit que la musique adoucit les mœurs, l’humour permet aussi de prendre de la distance. Et si le ridicule ne tue pas on peut toujours s’en amuser.

https://www.youtube.com/watch?v=JHpUlLzt8_o

 

♫ Les fossoyeurs du Rectorat ♫

J’suis IPR au Rectorat
Le genre qui saque et que les profs n’aiment pas
J’ai voué ma vie à l’EN
j’suis une vraie teigne
J’ai pour évaluer les stagiaires
Des grilles fournies par l’ministère
Et dans ce cadre réglementaire
Qui fait la part belle à l’arbitraire
Je coche des cases comme ça me chante
Et j’suis contente*
Paraît qu’il n’y a pas d’ sot métier
Moi j’fais des croix et j’prends mon pied

j’fais des croix, des p’tites croix encore des p’tites croix
Des p’tites croix des p’tites croix toujours des p’tites croix
Des croix pour renouveler
Des croix pour licencier
j’fais des croix, des p’tites croix encore des p’tites croix
Des p’tites croix des p’tites croix toujours des p’tites croix
Des petites croix des petites croix des petites croix des petites croix

Je suis tutrice d’établissement
Où j’enseigne déjà depuis trop longtemps
J’aime pas mon métier, j’suis frustrée
Mais j’vais m’défouler
Sur la stagiaire qu’on m’a collée
dont j’dois m’occuper cette année
Et si j’arrive à l’enterrer
j’serai p’être promue formatrice à l’Espe
Alors je rêve je divague
Je fais pas de vagues
et j’mets des croix, j’monte des dossiers
Pour voir mon rêve s’réaliser

J’ai la foi, et j’y crois, je mets des p’tites croix
Des p’tites croix, des p’tites croix, toujours des p’tites croix
C’est une vraie pagaille
Mon cerveau déraille
Mais j’ai la mauvaise foi et j’mets des p’tites croix
Des p’tites croix des p’tites croix toujours des p’tites croix
Des petites croix des petites croix des petites croix des petites croix

Je suis stagiaire à l’EN
où je travaille sans ménager ma peine
J’en ai marre j’en ai ma claque
De ce cloaque
Où l’on est infantilisé
Mis sous tutelle et méprisé
Si je suis titularisée
Je pourrai enseigner en liberté
En attendant d’ tracer ma route
J’tiens coûte que coûte
Mais j’en ai assez d’écoper
De l’EQP, d’être calomniée

Et de m’prendre des p’tites croix encore des p’tites croix
Des p’tites croix des p’tites croix toujours des p’tites croix
Y a d’quoi d’venir barge
De quoi prendre le large
Faire une croix sur tout ça, n’plus porter sa croix
Faire une croix, une p’tite croix une dernière p’tite croix
Et adieu le fonctionnariat, je n’entendrai plus parler d’croix
Plus jamais d’croix de petites croix de petites croix de petites croix

* variante au masculin : je coche des cases comme je l’entends, et j’suis content